Archives par étiquette : éducation

ZX 81 Basic

 

Couverture du livre de programmation Basic du ZX81

Couverture du livre de programmation Basic du ZX81

Je viens de trouver, en ligne, le bouquin dans lequel j’ai appris à programmer à l’age de 11 ans. Petite nostalgie quand tu nous tiens 😉

Du coup, ça fait chaud au cœur de voir ce gosse faire des applis pour mobile, après avoir appris à coder sur le site Codecademy.  C’est fou les possibilités qu’on a aujourd’hui !

<mode utopie=on>
Allez, tous au boulot, coder doit devenir aussi naturel pour tous que parler !
</mode>

Petits jeux éducatifs… enfin, j’espère !

Dans le menu, j’ai créé unPIC-0145e nouvelle section où j’ai déposé 2 nouveaux scripts orientés “Education” : 20 multiplications auxquelles il faut répondre le plus rapidement possible et un exercice pour positionner correctement les éléments du système digestif.

Je les ai fais pour aider ma gamine à réviser avec comme ambition qu’elle trouve ça plus amusant. Autant que ça serve à d’autres gamins !

Aller à la page Education

Des millions pour la Khan Academy

Il y a quelques temps, j’avais fais une note sur la Khan Academy : je trouvais génial le gars et son initiative de mettre en ligne des cours sur tous les sujets qui l’intéressaient. Et bien, j’apprends que Google lui accorde des fonds dans le cadre de leur projet 10 puissance 100 ! Ce ne sont pas moins de 10 millions de dollars à se partager entre les 5 lauréats sélectionnés par Google, pour financer leurs idées.

Source : Google

Sal Khan Academy

Pour donner un coup de main à sa cousine éloignée par la distance, Sal (diminutif de Salman) filme des cours de maths qu’il met à disposition sur youtube. Ca marche tellement bien qu’il finit par quitter son job d’analyste financier pour se consacrer à plein temps à son école en ligne, la KhanAcademy, gratuite et ouverte au monde : plus de 1200 vidéos allant de l’algèbre à l’histoire de la révolution française, qu’il a entièrement réalisées seul !

J’aime son approche : il ne prépare pas les vidéos et se donne le droit de se tromper pour montrer le cheminement de pensée, alors qu’un prof classique aura fait et refait l’exercice des dizaines de fois avant de se lancer.
D’abord involontairement (il n’avait pas de caméra), puis de façon délibérée, il ne se filme pas donnant le cours : seule sa voix vient supporter ses notes et graphiques en ligne, comme s’il était à côté de nous en train de nous aider à faire nos devoirs plutôt qu’en position prof d’amphi face aux élèves. Moins de stress pour l’étudiant … et pour le prof 🙂
Enfin, il donne ses cours, comme il aurait voulu qu’on les lui donne, et ça, ça fait vraiment la différence.

Aujourd’hui ses cours sont dispos en anglais. Peut-être que des traductions seront faites en français : avis aux volontaires !

Sal Khan à la conférence Gel 2010 (en anglais).

Son site : http://www.khanacademy.org/

The fun theory

Comment changer les gens pour qu’ils adoptent de bonnes pratiques ? Par la morale ? Par la contrainte ? Non, par l’amusement !

C’est le principe de The Fun Theory, ou la théorie de l’amusement, une initiative de Volkswagen Suède très ludique, mise en pratique lors de plusieurs “expérimentations” :

  • Comment faire trier les déchets ? En transformant la poubelle en un jeu électronique !
  • Et inciter à prendre l’escalier plutôt que l’escalator ? L’escalier devient un piano géant !
  • Ne plus jeter les détritus sur la voie publique ? Une poubelle “sans-fond” !

Il n’y a pas de limite, et ça marche ! La poubelle amusante récolte 72 kg de déchets en une journée, soit 41kg de plus que sa voisine.

Apprendre en s’amusant, et maintenant faire ses corvés en s’amusant, la clé est peut-être là ! Faisons jouer les députés dans l’assemblée pour sortir de meilleures lois, les patrons dans les entreprises pour créer plus d’emplois, et nous, partout, dès que c’est possible, faisons les choses en nous amusant pour vivre mieux ensemble !

Voyage au centre de la cellule

Je vous invite à découvrir cette petite animation interactive de l’université de l’Utah qui permet de se rendre compte de la taille des cellules.

Le curseur vous permet de voyager vers “l’infiniment petit”, depuis le grain de café jusqu’au niveau de l’atome de carbone.

Excellemment réalisé, cette petite application montre que l’on peut encore être créatif  dans le domaine de l’éducation.

A quand la même chose  dans nos universités françaises ?

Art, Science & Education

Bruce Chapiro est médecin. En 1990, il tombe sous le charme d’images produites par ordinateur. Depuis, il conçoit d’incroyables machines pour produire des oeuvres d’art. Ma préféré “Sisyphe” permet de dessiner dans le sable des formes géométriques à l’aide d’une boule d’acier pilotée par des aimants. Cela ressemble un peu au télécran d’antan mais piloté par la précision d’un ordinateur et guidé par la beauté de formules mathématiques.

Bruce utilise son expérience et ses machines comme outils d’éducation pour faire découvrir aux plus jeunes l’univers fantastique des sciences, de façon concrète et artistique.

Mêler le beau à la science comme moyen pédagogique, c’est futé !